La Haute-Loire Paysanne 15 novembre 2012 à 17h52 | Par Véronique GRUBER

Élections Chambre d'Agriculture - Un syndicalisme majoritaire fort pour une agriculture départementale forte

FDSEA et JA ont tenu leur Conseil fédéral à St Germain Laprade le 9 novembre dernier. C'était l'occasion pour les responsables départementaux de lancer la campagne pour les élections à la Chambre d'Agriculture et de présenter la liste des candidats. Les deux secrétaires généraux Dominique Barrau pour la FNSEA et Mickaêl Marcerou pour les JA, invités de ce Conseil, ont porté le message du syndicalisme majoritaire et les idées forces des candidats FNSEA/JA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les responsables professionnels locaux de la FDSEA et des JA réunis pour le conseil fédéral commun des deux syndicats.
Les responsables professionnels locaux de la FDSEA et des JA réunis pour le conseil fédéral commun des deux syndicats. - © HLP

Vendredi 9 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire, organisaient un conseil fédéral commun à St Germain Laprade. Ce temps d’échanges entre responsables agricoles locaux des deux syndicats avait une connotation un peu particulière compte tenu de l’imminence des élections à la Chambre d’Agriculture, du 20 au 31 janvier 2013. Les listes de candidats portées par la FDSEA-JA et les OPA ont d’ailleurs été officiellement présentées ce jour-là (voir en page 05).
Pour discuter des grands enjeux de cette élection et de problématiques plus locales, les deux syndicats avaient invité deux responsables professionnels nationaux : Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA et Mickaël Marcerou, secrétaire général adjoint JA national.

Mobiliser autour de la liste FDSEA-JA
Le mot d’ordre général consistait à encourager les agriculteurs à s’exprimer par le vote et invitait les responsables locaux du réseau FDSEA-JA à aller taper à la porte de toutes les fermes pour présenter les grandes lignes du projet porté par la FDSEA-JA pour les 6 prochaines années. «La liste FDSEA-JA est là pour vous représenter et défendre vos idées» a indiqué Mikaël Vacher, président des JA. Selon Gilbert Guignand, président de la FDSEA, «pour arriver à peser dans les discussion, nos listes FDSEA-JA doivent être élues avec une très large majorité. Dans notre département, le syndicalisme majoritaire est fort, ce qui nous permet de faire entendre notre voix jusqu’au niveau national ! Cela fait 60 ans que notre syndicalisme impulse et défend les projets que l’on veut pour l’agriculture de notre département».
Les premiers mots de l’intervention de Dominique Barrau visaient à rappeler quelques fondamentaux: «Le réseau FNSEA-JA travaille pour le compte des agriculteurs, pour porter leurs problèmes et trouver des solutions. A présent,nous allons battre la campagne pour mobiliser un maximum d’agriculteurs autour de notre projet».
«Soyons fiers d’appartenir au réseau FDSEA-JA» a lancé Laurent Duplomb, secrétaire général de la Chambre d’Agriculture et candidat sur la liste FDSEA-JA, au moment de dresser le bilan de l’action syndicale de ces dernières années ; «notre département a bénéficié du rééquilibrage des aides PAC (arrivée de 17 millions d’e dans nos fermes). Nous avons travaillé sur la protection des agriculteurs (reprise du lait des 850 producteurs de l’URCVL et pérennisation de l’outil industriel, l’actuelle Fromagerie du Velay» aujourd’hui détenue par Sodiaal). D’autre part nous avons conduit la politique qu’il fallait en lait avec la redistribution laitière. Nous croyons en l’installation; nous sommes d’ailleurs l’un des départements qui installent le plus en France! Le PMBE (Plan de Modernisation des Bâtiments d'Élevage), qui a permis une amélioration des conditions de travail des agriculteurs, fait également partie de notre bilan».

Défendre le revenu des agriculteurs
La FDSEA-JA et leurs deux invités nationaux se sont employés à communiquer leurs priorités d’actions pour l’agriculture de Haute-Loire.
Le syndicalisme majoritaire se battra pour défendre le revenu des agriculteurs. «Nous voulons développer une agriculture qui permette aux agriculteurs de vivre dignement de leur métier et cela passe notamment par une installation forte et active» souligne Gilbert Guignand. Pour ce faire, il faudra stopper le gaspillage des terres agricoles et trouver d’autres manières d’installer dans un environnement où le foncier se fait de plus en plus rare. «Pour installer, il faut aussi pouvoir transmettre; un dossier sur lequel nous comptons travailler, avec celui du foncier» a indiqué Mickaël Marcerou.
Le maintien des outils industriels a été classé «enjeu prioritaire» par la FDSEA-JA. «Il n’y a pas d’agriculture forte sans les entreprises agro-alimentaires et nos 3 abattoirs» ajoute Gilbert Guignand.

Stop aux contraintes
La paperasserie et les nouvelles réglementations en matière d’environnement sont dans le collimateur du syndicalisme majoritaire qui compte s’organiser «pour que l’on arrête d’ajouter des contraintes dans les exploitations».
Le réseau FDSEA-JA milite pour une agriculture de production qui permette de dégager un revenu décent en encourageant notamment la diversification agricole des exploitations. «Nous avons des produits à haute valeur ajoutée (Lentilles Vertes du Puy, Veaux des Monts du Velay-Forez…) que nous ne devons pas négliger» a indiqué Mikaël Vacher. Les démarches «Porc de Haute-Loire» et «Lait de Montagne» sont également des initiatives fortes auxquelles le syndicalisme majoritaire croit beaucoup et qu'il entend développer. «On a le devoir de cultiver cette particularité «Montagne», remarque Dominique Barrau, nous ne voulons pas être seulement des producteurs de lait. On sait produire, on doit aussi savoir vendre». 
La future PAC, avec la volonté que les handicaps des zones de montagne soient reconnues, la défense des retraites agricoles, avec l’ambition d’obtenir un calcul sur les 25 meilleures années, font également partie du projet de la FDSEA-JA.

Sur La Haute-Loire Paysanne de cette semaine (16 novembre 2012) retrouvez les interview de :

. Mickaël Mercerou, secrétaire général des JA : "Nous devons tous nous mobiliser pour inciter nos voisins à voter". Écoutez

. Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA : "Nous voulons que les FDSEA et les JA restent bien ce syndicalisme de solutions". Ecoutez

FDSEA/JA : Une liste d'unité

Juste après le Conseil fédéral commun, la FDSEA-JA a officiellement présenté les candidats de sa liste et les candidats des OPA à Arsac-en-Velay, sur le Gaec de l’Abondante. «Nous vous présentons une liste d’unité qui représente l’ensemble des cantons de la Haute-Loire (voir carte ci-dessous) et l’ensemble des productions. C’est d’autre part une liste «sexy» puisque sur 23 chefs d’exploitations 8 sont des femmes» a expliqué Gilbert Guignand.


Listes FDSEA/JA
Candidats du collège des chefs d'exploitation
1- Guignand Gilbert, La Séauve-sur-Semaine
2- Vacher Mikaël, Chassagnes
3- Font Maryse, Auzon
4- Duplomb Laurent, St-Paulien
5- Chouvier Michel, Vernassal
6- Boutarin Thérèse, Fay-sur-Lignon
7- Deygas Jean-Julien, Tence
8- Volle Emmanuel, Saletttes
9- Pommier Isabelle, Vorey
10- Durand Jean-Michel, St-Arcons d'Allier
11- Veysseyre Jérôme, St-Vidal
12- Souvignet Karen, Yssingeaux
13- Chalendard Bernard, Montusclat
14- Chauvel Jean-Luc, Ste-Florine
15- Souveton Claire, Vergezac
16- Dumas Michel, Venteuges
17- Roche Christophe, St-Georges Lagricol
18- Grimault Monique, Lorlanges
19- Faure Paul, St-Privat d'Allier
20- Pelisse Frédéric, St-Jean de Nay
21- Pastre Claudine, St-Georges d'Aurac
22- Massardier Philippe, Riotord
23- Moulin Alain, Retournac


Collège des anciens exploitants
1- Chalencon Jean-Claude, Beauzac
2- Petit Paul, Lantriac
3- Vizade Paulette, Ferrussac
4- Granghon Jean-, Félines
Collège des syndicats agricoles à vocation générale
1- Fialip Yannick, Espalem
2- Agrain Mickaël, Cayres
3- Boulet Evelyne, St-Privat du Dragon
4- Berard Jean-Baptiste, Landos

Listes des OPA
Collège des CUMA
1- Boudet Alain, Valprivas
2- Valette Pascal, St-Christophe sur Dolaison
Collège des autres coopératives
1- Chalendard Dominique, St-Julien Chapteuil
2- Chabannes Yvon, Polignac
3- Eyraud Christine, St-Privat d'Allier
4- Rouchon Anne-Marie, Craponne-sur-Arzon
5- Boyer Philippe, Vernassal
6- Vacher Jean-Paul, La Chapelle d'Aurec
Collège de la Mutualité
1- Lamat Philippe, St-Just-près-Brioude (MSA)
2- Soulier Marie-Paule, Blanzac (Groupama)
3- Gouy Christian, St-Pal de Mons (MSA)
4- Chapelle Roseline, Freycenet-la-Cuche (Groupama)
Collège du Crédit Agricole
1- Julien Christian, Le Bouchet St-Nicolas
2- Vincent Pierre, St-Hostien
3- Bacon Christiane, Siaugues Ste-Marie
4- Bugnazet Joseph, St-Just Malmont

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui