La Haute-Loire Paysanne 02 janvier 2014 à 15h00 | Par Suzanne MARION

Économie - Le chef d’entreprise reste la meilleure clé de sa réussite

L’atelier «Veille Économique» de CERFRANCEAlliance Massif-Central a réalisé une étude sur la situation économique des exploitations. Sur les fermes de Haute-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une conférence suivie par des élus, des responsables d’OPA…
Une conférence suivie par des élus, des responsables d’OPA… - © HLP

En chiffres et en relief, l’agriculture de Haute-Loire était passée à la loupe lors d’une conférence organisée par CERFRANCEHaute-Loire, jeudi 19 décembre dernier dans les locaux du Conseil général au Puy-en-Velay.
Près de 80 personnes (élus, représentants des Organisations Professionnelles Agricoles départementales, banques, centres de formation agricoles, administrateurs de CERFRANCE…), assistaient à cette présentation de l’étude réalisée par l’atelier «Veille économique», du groupe CERFRANCEAlliance Massif-Central(1), pôle de compétences créé à l’initiative des CERFRANCEd’Auvergne et deLozère.Cette étude(2) répond à une demande forte de la profession sur l’évolution de la situation économique et financière des agriculteurs, sur leur capacité à résister aux aléas de conjoncture et plus globalement sur l’état de santé de leur entreprise. Elle s’appuie sur les 11 500 comptabilités suivies par le réseau CERFRANCE régional. Cette analyse porte sur les chiffres 2012, mais ces chiffres ont été actualisés lors de la présentation du 19 décembre.
Globalement, cette analyse montre que plus de la moitié des exploitations sont suffisament solides pour résister aux aléas, car elles présentent à la fois, une situation financière saine, un endettement raisonnable et une capacité d’autofinancement, qui peuvent leur permettre de s’adapter plus facilement aux changements.
Sandrine Jean conseillère CERFRANCEHaute-Loire et Nathalie Velay de CERFRANCEAlliance ont présenté les résultats Haute-Loire, production par production en actualisant les chiffres avec les données 2013. Elles ont ainsi pointé du doigt les facteurs de réussite pour les agriculteurs et les enjeux pour la filière.
En ovins, les exploitations qui s’en sortent le mieux et qui s’en sortiront le mieux sont celles qui maîtrisent les coûts de production et les investissements et celles qui font preuve d’une bonne technicité.Côté filière, il conviendra d’enrayer la baisse des effectifs, de maintenir les aides (42 % du produit), moderniser le produit pour séduire le consommateur et…  gérer le problème du loup.
En bovins viande, si le nombre d’exploitations a baissé en Auvergne, il a augmenté de 8 % en Haute-Loire.Pour 2013, les résultats devraient être à la baisse avec une tendance baissière des cours, une  demande italienne peu dynamique, et une stabilité des charges à la hausse… Les 3 facteurs les plus discriminants pour cette production sont le niveau de productivité de la main d’oeuvre, la valorisation des produits et la gestion de l’endettement.
Pour les vaches laitières, 2012 a été difficile avec des charges élevées, un prix du lait qui a tardé à monter et donc une baisse du résultat courant. En Haute-Loire, 1 exploitation sur 4 est en situation fragile. Néanmoins, les clés de la réussite restent l’autonomie et la maîtrise technique, l’optimisation des volumes et des moyens de production et la cohérence entre endettement et potentiel économique.
Quelles que soient les productions, les conseillères invitent les agriculteurs à se poser les bonnes questions et à se remettre en cause, car «l’éleveur a encore un pouvoir de décision, et c’est souvent là que se fait la différence…». Et pour illustrer ces propos, rien de mieux qu’une petite histoire (voir encadré) ; une histoire d’huîtres et de crevettes…


Suzanne Marion
Retrouvez les performances économiques et l'évolution du résultat courant/UHT en graphiques dans l'édition du journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 03 janvier 2014.

(1) CERFRANCEAlliance Massif Central regroupe 5 CERFRANCE : quatre d’Auvergne (Bourbonnais, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme Avenir) et CERFRANCELozère. La plaquette «L’agriculture en chiffres et en relief» est disponible dans les bureaux et agences de CERFRANCE sur les 5 départements, et pour ceux qui le souhaitent sur simple demande auprès de leur conseiller de gestion ou comptable.
(2) Voir article dans notre édition du 18 octobre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,