La Haute-Loire Paysanne 12 mars 2014 à 08h00 | Par Suzanne MARION

ÉLEVAGE - Travailler ensemble pour plus de technique, de qualité, de prévention...

Haute-Loire Conseil Élevage, CODELIA et GDS43 tiendront leurs assemblées générales le vendredi 21 mars à St Christophe sur Dolaizon, à partir de 9h30.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 3 présidents : Thierry Ravel GDS43, Jean-Julien Deygas Haute-Loire Conseil Élevage et Gilles Gibaud Codelia.
Les 3 présidents : Thierry Ravel GDS43, Jean-Julien Deygas Haute-Loire Conseil Élevage et Gilles Gibaud Codelia. - © Codelia

Les 3 organismes de l’elevage en Haute-Loire organisent cette annee encore leurs assemblees generales ordinaires en commun. Ils invitent donc tous les eleveurs altiligeriens vendredi 21 mars prochain a partir de 9h30 a la salle polyvalente de St Christophe sur Dolaizon.

Technique, qualite, prevention et partenariat seront les maitres mots de cette matinee divisee en 3 parties : 3 AG. Outre les rapports d’activites, financiers et moraux, chacune des 3 structures a souhaite mettre en avant un theme specifique. Rencontres lors d’une reunion de preparation de ce rendez-vous avec les eleveurs, les 3 presidents nous precisent les themes retenus.



Chasse aux cellules

Haute-Loire Conseil Elevage insiste cette annee sur la qualite du lait a travers la mise en place d’un nouveau service QUALICELL qui vise tout particulierement les elevages qui affichent une moyenne annuelle de plus de 400 000 cellules. «Ce sont des exploitations qui risquent a tout moment de se retrouver en arret de collecte» souligne le president Jean-Julien Deygas. Les problemes de cellules, et a fortiori s’ils sont recurrents, ont des consequences tres importantes sur la production laitiere. C’est pourquoi Haute-Loire Conseil Elevage se penche sur cette problematique et essaie d’apporter des solutions aux eleveurs concernes. Jean-Julien Deygas explique ce nouveau service qui doit faire l’objet d’un contrat entre Haute-Loire Conseil Elevage et l’eleveur, pour un surcout de 60 €. Il s’agit d’identifier le probleme et de proposer des solutions. Pour cela les conseillers specialises qualite lait se rendent 2 fois sur l’exploitation pour etablir un diagnostic et definir un plan d’action. Le contrat prevoit un suivi sur un an.



Faire baisser la mortalite

Pour le Groupement de Defense Sanitaire de Haute-Loire, cette assemblee generale devrait s’interesser de pres a «la maitrise de la mortalite des ruminants, un vrai levier economique». En effet, comme le souligne le president Thierry Ravel, on deplore une «augmentation de la mortalite dans les elevages surtout en elevage laitier», et cette situation a un impact direct sur le revenu des agriculteurs. Il est donc primordial pour le GDS43 de s’interesser a cette problematique. Le president pointe quelques elements d’explications a cette situation : des troupeaux qui se sont agrandis, moins de main d’oeuvre sur les exploitations, et meme un souci de rentabilite et donc de pertinence quant au rapport frais engendres/prix de vente... Pour palier cette tendance, le GDS43 veut faire du preventif. Il met en place un plan d’action pour chaque maladie avec prise en charge dans le cadre de contrat. Ce plan d’action se fera en partenariat avec les veterinaires et les conseillers d’elevage. «Alors bien sur, souligne le president, cette situation n’est pas nouvelle» et deja le GDS travaille en lien avec les OPA a la formation et a la prevention. Mais il reconnait qu’il est desormais «temps de s’en preoccuper» car des elevages sont en difficulte suite a ces mortalites.



Jouer collectif

Quant a Codelia, le theme choisi cette annee sera «genetique et reproduction : faire ensemble ce qu’on ne peut pas faire seul». Codelia a developpe de tres nombreux services aux eleveurs depuis plusieurs annees. Et le souci des responsables et notamment du president Gilles Gibaud, c’est de veiller a ne pas trop augmenter les prix de ces services. C’est pour cela que la cooperative veut partager et mutualiser avec d’autres organisations professionnelles et d’autres cooperatives.

L’idee est de «developper plus d’ingenierie aupres des eleveurs et de les accompagner dans leurs projets d’exploitation». Pour le president, qui souligne que le monde de la genetique a plus evolue sur 5 ou 6 ans, que dans les cinquante dernieres annees, «Codelia doit apporter l’innovation et la soutenir». Mais seule elle ne pourra pas, c’est pourquoi elle compte beaucoup sur «la puissance du reseau» dans l’appui aux agriculteurs et ce reseau il est horizontal au niveau du departement et vertical avec les autres organismes autour de la genetique.

Et cette idee de partenariat, de soutien mutuel, est mis en exergue cette annee puisque 2014 est l’annee de la cooperation.

Haute-Loire Conseil Elevage sur la qualite, GDS43 sur la prevention et Codelia sur l’esprit cooperatif, les 3 organismes portent ensemble un message d’unite autour de l’elevage departemental en remettant au coeur du metier d’eleveur la technicite.

Rendez-vous vendredi 21 mars a St Christophe sur Dolaizon pour les 3 assemblees geenrales suivies d’un repas pris en comun (sur reservation au 0471072111 ou cbouvier@haute-loire.chambagri.fr).



SUZANNE MARION

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui