La Haute-Loire Paysanne 27 juillet 2016 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Dossier > Contention manipulation : Intervenir en toute sécurité sur le troupeau dans les parcelles

Contention Lorsque les bovins sont dans les prés, mieux vaut être équipé d’un système de contention mobile pour intervenir en sécurité sur le troupeau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour manipuler vos bovins au pré en sécurité, optez pour la contention mobile.
Pour manipuler vos bovins au pré en sécurité, optez pour la contention mobile. - © JC Freyssenet-Ch.d'agriculture

Les systèmes de contention fixe n’étant pas toujours à proximité des troupeaux, notamment en période estivale, les éleveurs peuvent compter sur la contention mobile.


Transportable

Facilement transportable, ce matériel à atteler à un tracteur est maintenant équipé de levage hydraulique des roues, ce qui permet un passage plus aisé dans les chemins accidentés et se pose ensuite directement sur le sol (sans laisser d’espace dû à la présence des roues). Selon les besoins de l’éleveur, la contention mobile  propose un parc d’attente, un couloir de contention et un parc de rassemblement.Le parc d’attente (pour 10 à 15 bêtes environ) permet de rassembler les animaux avant manipulation. Rapide à installer, il est doté de barrières courtes et légères. Jean-Christophe Freyssenet, technicien bovins viande à la Chambre d’agriculture, conseille de munir le parc d’au moins un passage d’homme ; un équipement qui permet d’évacuer les lieux rapidement en cas d’urgence.


Matériaux plastiques

Notons que depuis quelques années, les constructeurs proposent des parcs dotés de barrières en matériaux plastiques ; plus légères et à solidité équivalente, ces barrières doivent toutefois être transportées à part (ne peuvent-être incorporées au couloir pour le transport).Pour réaliser des interventions sur les vaches, il faut installer un couloir de contention mobile. “Attention, pour réaliser des actes de type parage ou césarienne... mieux vaut opter pour des cages de contention individuelle” prévient le technicien.La longueur du couloir doit être comprise entre 5,50 m et 6 m. 3 bovins adultes doivent pouvoir s’y installer. Quant à la largeur, elle doit être réglable de 45 cm à 75cm. “Pour une plus grande sécurité de l’éleveur, l’idéal est de prévoir une entrée latérale dans le couloir”. Les couloirs sont par ailleurs équipés de parois rabattables qui facilitent les interventions sur les animaux. Le couloir doit disposer de portes cornadis en vue de bloquer l’animal.A la sortie du couloir de contention, on peut installer un parc de rassemblement qui permet de calmer les animaux avant leur retour en pâture. Lors des premières utilisations, l’éleveur doit veiller à habituer les animaux au matériel ; pour ce faire, il est conseillé d’installer le couloir au moins la veille de l’intervention et de les faire circuler plusieurs fois sans les bloquer avec la porte cornadis.


En propriété ou en Cuma

De nombreuses exploitations utilisent des systèmes de contention mobile, soit en Cuma, ce qui permet de limiter l’investissement, soit en propriété ou en co-propriété. Pour préserver votre matériel de contention mobile, remisez-le dans un endroit abrité en hiver et entretenez-le régulièrement pour éviter toute dégradation.

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui