La Haute-Loire Paysanne 25 juin 2014 à 14h43 | Par S.GC d'après dnnées ADEME

Dossier > bien-être et économie d’énergie : il faut bien isoler sa maison

Pour transformer sa maison en un cocon douillet et économe en énergie, pas de secret.Il faut miser sur l’isolation. Du sol au plafond, nous vous proposons de découvrir toutes les techniques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au moment de la construction, le choix de l’isolation est important
Au moment de la construction, le choix de l’isolation est important - © HLP

Retrouvez un dossier complet sur le thème de l'isolation (techniques, matériel etc.) dans votre journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 27 juin 2014.

 

Une maison bien isolée vieillit mieux et nécessite moins de travaux d’entretien. En effet, l’isolation combinée avec une ventilation efficace, supprime les risques de condensation qui causent souvent de nombreux désordres au niveau des peintures, fenêtres, murs…
En hiver, l’isolation vous permet de réduire les déperditions de chaleur à travers les parois. En été, l’isolation fait barrière à la chaleur extérieure. Cela entraîne immédiatement une réduction de votre facture d’énergie pour le chauffage ou la climatisation. Les parois non isolées en hiver sont froides par contact avec l’air extérieur et provoquent des sensations d’inconfort malgré l’air chaud de la pièce. La température ressentie dans la pièce est inférieure à la température affichée par le thermomètre. De façon similaire, les parois non isolées sont chaudes pendant la saison estivale et peuvent rendre le logement inconfortable. Une bonne isolation supprime cet «effet de paroi froide ou chaude». De plus, l’isolation thermique permet souvent d’améliorer l’isolation acoustique. A température égale, une maison ou un appartement isolé offre ainsi un plus grand confort.

Bien ventiler
Une isolation doit toujours être associée à une ventilation bien réalisée, contrôlée ou assistée mécaniquement. En fonction du matériau composant les murs, le transfert d’humidité de l’extérieur vers l’intérieur et de l’intérieur vers l’extérieur pourra être plus ou moins important. Il faudra en tenir compte pour choisir l’isolant qui convient à votre bâtiment et prendre, le cas échéant, des précautions pour protéger les murs de l’accumulation d’humidité. Une isolation ne doit jamais être exécutée sur une paroi présentant des signes d’humidité.

Traiter les ponts thermiques
Les ponts thermiques sont les zones de faiblesse. Le froid extérieur est alors plus rapidement transmis à l’intérieur du logement. La vapeur d’eau se condense sur ces points plus froids, ce qui peut engendrer la formation de traces noires et de moisissures. Les ponts thermiques les plus importants se situent aux jonctions entre la toiture et les murs ; entre les murs et les menuiseries des fenêtres ; entre les planchers et les murs : à la jonction du balcon et du mur ou au niveau des montants des ossatures, des chevrons, des points de fixation. Une bonne continuité de l’isolation et de la membrane d’étanchéité doit permettre de traiter ces points faibles.


S.GC d’après données Ademe

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui