La Haute-Loire Paysanne 08 février 2012 à 17h25 | Par Véronique GRUBER

Distinction - Gilbert Bros, personnalité incontournable du monde agricole

Gilbert Bros actuel président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire vient de recevoir les insignes d'Officier dans l'Ordre National du Mérite, distinction qui lui a été remise vendredi 3 février à Lamothe par le sénateur Jean Boyer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean Boyer sénateur a remis cette distinction à Gilbert Bros lors d'une cérémonie conviviale à Lamothe.
Jean Boyer sénateur a remis cette distinction à Gilbert Bros lors d'une cérémonie conviviale à Lamothe. - © HLP
Le 3 février, à Lamothe en Haute-Loire, le sénateur Jean Boyer a remis les insignes d’Officier dans l’Ordre National du Mérite à une personnalité incontournable du monde agricole de Haute-Loire, Gilbert Bros.
La cérémonie s’est déroulée devant une salle comble de proches, d’amis, de collaborateurs de la Chambre d’Agriculture, d’élus et de représentants de l’Etat.
Jean Boyer a rappelé le brillant parcours de cet homme né il y a 60 ans à Venteuges et «qui marque indiscutablement l’agriculture de Haute-Loire, celle de l’Auvergne, on peut dire de la France, et même un peu de l’Europe».
Après un baccalauréat littéraire et une première année à la faculté de lettres, Gilbert Bros s’installe en production ovine en 1971. En 2005, il arrêtera les ovins pour se lancer dans l’élevage de volailles. Durant toute sa carrière, Gilbert Bros s’est investi sans réserve dans le monde agricole, Jean Boyer a détaillé la longue liste de ses responsabilités successives : «il a été élu membre de la Chambre d’Agriculture en février 1979, puis secrétaire adjoint en 1983, premier vice-président en 1989 élu et réélu président en 1997, 2001 et 2007. Il devient ensuite président de l’interconsulaire de Haute-Loire en 2009 et occupe les responsabilités de vice-président de la Chambre d’Agriculture d’Auvergne depuis mars 2001.
De 1972 à 2006, il a été administrateur de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles et président de 1986 à 1996, puis vice-président de la fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles de 1996 à 2003. Ses responsabilités se sont enrichies par ses fonctions d’administrateur à la fédération nationale des centres d’études techniques agricoles pendant 4 ans puis président de la commission agriculture de groupe de 1972 à 1982. Extraire quelques autres responsabilités, c’est évoquer sa présidence à la fédération départementale ovine, celle également au fonds d’assurance formation des exploitants agricoles de la Haute-Loire et de la région Auvergne, sa présidence à la fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles d’Auvergne et du Massif-central.
Gilbert Bros a assuré la présidence de la fédération nationale des groupements d’employeurs du développement agricole de 1989 à 1997.
Il a aussi présidé la commission du conseil économique et social de la région Auvergne, sans oublier sa présence au conseil économique et social national.
Et la liste s’allonge avec ses responsabilités à l’assemblée permanente des chambres d’agriculture.

Un engagement total au service de l’agriculture
«Toutes ces responsabilités dénotent bien sa classe et son engagement total au service de l’agriculture. Figure remarquée et remarquable, engagée à fond dans la défense de la profession agricole, Gilbert Bros est un responsable qui sait décider» a souligné Jean Boyer
«Gilbert Bros a été et reste une chance pour la Haute-Loire car il apporte ici une analyse objective, visionnaire sur l’agriculture de demain. Oui, la présence de Gilbert Bros à Paris, à Bruxelles (au conseil économique et social européen), dans les capitales européennes rappelle que le message de l’agriculture de montagne est bien défendu».
Le président du Conseil Général, Gérard Roche a salué l’intelligence et la culture de Gilbert Bros qu’il qualifie «d’homme de coeur».
Juste après sa décoration, Gilbert Bros a pris la parole non sans émotion : «Beaucoup d’autres auraient pu mentionner mon caractère difficile trop exigeant et pas assez diplomate. Ma liberté a été de me battre pour défendre des idées, les agriculteurs et l’intérêt général de la Haute-Loire. J’ai fait des milliers de réunion locales et j’ai découvert toute la richesse de ce milieu agricole. J’ai découvert toute la Haute-Loire, j’aime ce département et je suis content de le défendre. J’ai fait tout mon possible pour assumer les responsabilités qui m’ont été confiées. Le vrai pouvoir, ce sont les autres qui vous le donnent.
Merci à tous les agriculteurs qui m’ont fait confiance, même si je ne leur fait pas toujours plaisir quand je leur dis qu’ils doivent résoudre eux-mêmes une partie de leur problème»
Gilbert Bros a tenu à remercier sa compagne Pierrette, et tous les membres de sa famille.
La cérémonie s’est poursuivie dans la convivialité autour d’une collation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui