La Haute-Loire Paysanne 10 avril 2009 à 18h10 | Par Véronique GRUBER

Des jeunes mobilisés autour de la santé et la sécurité au travail

Le Trophée Prévention Jeunes de la région Auvergne s’est déroulé le 31 mars à Saint-Beauzire. Ce concours est un moyen de sensibiliser les jeunes dès leur formation. A l’issue de la présentation des 11 projets, le jury, composé de 10 experts de la santé sécurité au travail, a retenu 4 projets. Parmis eux, c’est finalement à l’équipe du Lycée Professionnel Antoine Brun à Lapalisse (Allier) qu'a été attribué le premier prix pour sa «brouette à tout faire»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’équipe qui a remporté le premier prix avec son projet, la brouette à tout faire. (© HLP) Le jury au travail. La brouette à tout faire Démonstration du travail du chien sur des bovins

 

 

Mardi 31 mars, le centre international Etudes et Loisirs de St Beauzire accueillait la finale régionale des Trophées Prévention Jeunes organisée par la MSA Auvergne.

11 équipes émanant de 8 établissements

Ce concours s’adresse à un public de jeunes en formation dans les établissements scolaires agricoles des 4 départements auvergnats.
Cette année, 8 établissements (soit 11 équipes composées chacune d’un petit groupe d’élèves accompagné d’un enseignant) ont présenté leurs projets de prévention sur lequel ils ont travaillé durant de longs mois avec l’appui des conseillers de prévention de la MSA.
André Peyronnet, responsable de la prévention des risques professionnels à la MSA Auvergne, nous a présenté les objectifs de cette opération conduite en Auvergne depuis 2008 : «A travers ce trophée, la MSA Auvergne cherche à impliquer les futurs professionnels agricoles dans des projets de santé sécurité et à sensibiliser les enseignants et les chefs d’établissements à l’intégration de la prévention dans leur projet pédagogique».
Au cours de la matinée, les 11 équipes ont présenté leur projet devant le jury en veillant à respecter les délais qui leur étaient impartis (5 mn pour la préparation, 10 mn pour la présentation et 10 mn pour les questions du jury).
A l’issue de la présentation des 11 projets, le jury, composé de 10 experts de la santé sécurité au travail, a désigné les 4 projets retenus pour la sélection finale de l’après-midi. Parmis ces 4 équipes émanant (purement par hasard) des 4 départements auvergnats, c’est finalement l’équipe du Lycée Professionnel Antoine Brun à Lapalisse (Allier) qui s’est vu attribuer le premier prix pour sa «brouette à tout faire» ; ces lauréats ont remporté un chèque de 1800 euros (somme qui devra être utilisée par l’établissement pour des opérations en lien avec la prévention) et participeront le 19 mai prochain à la finale nationale à la Défense (Paris).
L’équipe arrivée en deuxième position (voir palmarès) a reçu un chèque de 1000 e tandis que la troisième a été récompensée d’un chèque de 800 e.
Chacun des membres des 4 équipes finalistes est reparti avec un sweat-shirt aux couleurs de la MSA et une entrée à Vulcania. Notons que tous les jeunes qui ont participé à cette finale sont repartis avec des cadeaux (tee-shirt, lampe dynamo, kit du baroudeur…).
Le jury était également chargé d’attribuer un nouveau prix baptisé «Coup de coeur» ; toutes les  personnes qui participaient à l’organisation de cette journée, les membres du jury et chaque équipe pouvaient voter pour l’attribution de ce titre. Le coup de coeur a été remporté par le L.P.A. Louis Mallet de Saint Flour.
Autour des épreuves, plusieurs animations ont permis aux participants de multiplier les expériences en matière de prévention que ce soit au travers de la voiture tonneau (pour appréhender le risque routier) ou du mur d’escalade conçu pour montrer que la sécurité doit toujours être prise en compte quelle que soit l’activité entreprise.

Une journée pleine d’animations

Dans le cadre du partenariat entre la MSA et l’association Chien de troupeau, une démonstration réalisée par le formateur Dominique Roux sur l’utilisation du chien de troupeau sur cheptel bovins était proposée.
Un stand dédié à la santé a permis au docteur Jean Bourgoignon, médecin du travail de la MSA, d’apporter une foule d’informations sur les maladies professionnelles, sur le bruit au travail et sur la santé publique (contraception, un thème d’importance pour les jeunes présents…).

Pour connaître le palmarès, lire la Haute-Loire Paysanne de la semaine 15 en page 7.

En Auvergne

«30 années de prévention, 30 % d’accidents du travail en moins !»

Le service prévention de la MSA Auvergne rassemble 9 médecins du travail, 8 conseillers en prévention et 13 secrétaires. Le service prévention est dirigé par le médecin chef du travail docteur Ollivier Ramousse.
La prévention des risques professionnels santé sécurité au travail (pour les salariés agricoles et non salariés-exploitants) s’inscrit dans la réalisation d’un plan pluriannuel qui couvre la période 2006-2010.
André Peyronnet, responsable de la prévention des risques professionnels à la MSA Auvergne a présenté les objectifs de ce plan. «Ce dernier définit les secteurs prioritaires que sont : la polyculture-élevage, les scieries et la transformation de la viande et du lait. Les populations prioritaires sont : les jeunes en formation, les nouveaux installés, les personnes qui souffrent d’un handicap, les personnes précaires et les saisonniers. Enfin, le plan a désigné les risques prioritaires : routier, chimique, respiratoire et psycho-social».
Quant à l’évolution des risques d’accidents du travail dans la région Auvergne depuis 1972, date à laquelle le travail sur la prévention des accidents pour les salariés a débuté, André Peyronnet indique : «30 années de prévention, 30% d’accidents du travail en moins ! ; la prévention a donc eu des effets bénéfiques».
André Peyronnet a ajouté que «les jeunes font partie de nos publics prioritaires car plus on inculque tôt les conseils de prévention, plus cela sera efficace. «Dans notre travail de sensibilisation, nous ciblons également les formateurs des établissements agricoles».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui