La Haute-Loire Paysanne 22 mars 2013 à 09h21 | Par Véronique GRUBER

Crédit Agricole - Une caisse régionale Loire-Haute-Loire saine et solide

La caisse régionale Loire Haute-Loire a présenté les chiffres de son activité pour l’année 2012. Des résultats satisfaisants qui traduisent la solidité de la caisse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gérard Ouvrier Buffet, directeur général, Jean-Michel Forest, président et le directeur financier Pierre Vallayer
Gérard Ouvrier Buffet, directeur général, Jean-Michel Forest, président et le directeur financier Pierre Vallayer - © HLP

Deux jours avant l’assemblée générale de la caisse régionale Loire Haute-Loire du Crédit Agricole qui devait se tenir le 21 mars à St Etienne, les responsables de la caisse ont pris soin de communiquer les résultats d’activité pour l’année 2012 à la presse altiligérienne.
Les chiffres traduisent la bonne santé de cette caisse régionale, qui se veut une banque de proximité dont la vocation est de favoriser le crédit à l’économie en Loire et Haute-Loire et de développer sa région à partir de l’épargne collectée sur son territoire. «L’activité déployée en 2012 est conforme à la poursuite de cette mission et témoigne d’un développement équilibré» a indiqué Pierre Vallayer, directeur financier de la caisse.
L’activité «collecte» a progressé avec un encours total qui s’élève  à 11 milliards d’euros. «L’épargne confiée par nos clients progresse de +3% sur un an généré par l’attrait des livrets (+13,5%) et des DAT-Dépôt à terme- (+9,53%). Notre caisse affiche une part de marché de 29% pour la collecte» explique Pierre Vallayer.
Dans le domaine des crédits, la caisse régionale présente de bons résultats également avec un taux de progression des encours de crédits à 7,1 milliards d’euros qui continu d’être soutenu (+2,5%). Sa part de marché s’élève à 32% dans ce domaine.
Dans un contexte de crise économique, la caisse régionale a vu ses encours de crédits habitats augmenter de +3%, tout comme les crédits à destination des professionnels et entreprises (+3,3%). En revanche, la crise a eu un impact défavorable sur les crédits à la consommation des ménages qui ont diminué de 9,5%. La crise a aussi découragé les nouveaux emprunteurs pour l’achat d’un logement puisque la caisse note une baisse de -28% des réalisations de nouveaux crédits «habitat» en 2012.
Les activités d’assurances des biens et des personnes progressent toujours à un rythme soutenu avec un accroissement des contrats IARD-assurance des risques et dommages- de +4% sur un an et une progression de +3,5% pour l’assurance-vie.

Une politique de relation clients
La caisse régionale Loire Haute-loire investit dans la qualité de la relation avec ses clients. «Nous développons une nouvelle démarche commerciale fondée sur l’écoute du client et l’affirmation de notre modèle de proximité au travers de nos agences» indique le directeur financier (voir encadré).
Avec 490 000 clients, la caisse, qui représente un tiers du marché, a réalisé 17 000 nouvelles entrées en relation au cours de l’année 2012. «Un habitant sur deux est client de notre caisse» ajoute Pierre Vallayer.
La Crédit Agricole Loire Haute-Loire se montre très attaché à la satisfaction de sa clientèle et développe pour cela une politique «relation clients» basée sur 3 engagements : livrer un conseil en toute transparence, assurer la promotion de tous les produits de la caisse et la liberté de rétractation du client qui court sur une durée de 30 jours.
La caisse régionale maintient également le cap pour ses résultats financiers dans un contexte économique difficile. «Le produit net bancaire est en recul de 1,5% principalement affecté par l’absence de dividende CASA (Crédit Agricole SA) tandis que le PNB d’activité progresse de 1,3%. Hors effet dividende, le PNB de la caisse afficherait une progression de 2,4%» explique le directeur financier.
Les finances de la caisse régionale ont été impactées par l’augmentation de la pression fiscale. Les nouvelles mesures fiscales intervenues en 2012 ont occasionné une hausse des charges de fonctionnement de 4,1%. «Sans cette incidence, la progression des charges serait ramenée à +1,6%.
Le coût du risque est en baisse
(-7%) et le taux de créances douteuses et litigieuses s’améliore (2,34%).
Le résultat net sur base sociale ressort à 67,3 millions d’euros
(-5,4%) et le résultat net consolidé ressort à 68 millions d’euros (-25,3%).
Le président Jean-Michel Forest a évoqué l’action de la caisse régionale dans le développement local ; ainsi, en Haute-Loire, elle accompagne le projet Camino (lieu d’accueil pour les pélerins de St Jacques de Compostelle) à hauteur de 50000 euros via la fondation Pays du France.

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui