La Haute-Loire Paysanne 18 mars 2011 à 10h41 | Par V.Gruber

Crédit Agricole Loire Haute-Loire - Une activité en croissance, 23 000 nouveaux clients : une bonne année 2010

La caisse régionale a présenté les chiffres de l'exercice 2010 révélateurs d'une banque en pleine santé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Gérard Ouvrier-Buffet, Marcel Eymaron et Pierre Vallayer.
De gauche à droite : Gérard Ouvrier-Buffet, Marcel Eymaron et Pierre Vallayer. - © HLP

Le 14 mars, le Crédit Agricole Loire-Haute-Loire avait opté pour le théâtre du Puy-en-Velay, un  lieu de choix pour dresser le bilan de ses activités en 2010. Quelques jours auparavant, son président Marcel Eymaron, Gérard Ouvrier-Buffet le directeur général et Pierre Vallayer, directeur financier, recevaient la presse départementale pour livrer les chiffres marquants de leur entreprise qui ne connait pas la crise.
En 2010, la caisse régionale a enregistré une forte croissance de son activité.

Premier financeur
« La dynamique commerciale du Crédit Agricole Loire Haute-Loire s'est notamment traduite par l'accueil de 23 000 nouveaux clients et l'ouverture de 137 000 livrets A (soit 350 millions d'euros) en moins de deux ans » a expliqué Pierre Vallayer.  Avec 32,9% de parts de marché crédits à fin 2010, la caisse régionale se place au premier rang des financeurs sur son territoire. L'encours de crédits a progressé de +6,6%sur un an. Notons également  une progression  de +8,5% en terme de crédits habitat. La caisse régionale, qui affiche de belles performances, a pleinement contribué au soutien de l'économie locale dans un contexte économique marqué par la crise.
La collecte du Crédit Agricole Loire Haute-Loire a progressé de manière satisfaisante avec un taux de  + 3,2% sur un an. « Les livrets ont progressé de +5,9% et l'assurance-vie de +6,5%. La part de marché collecte s'établit à 30% fin 2010 » souligne Pierre Vallayer.
En 2010, la caisse régionale s'est lancée dans la banque privée. « Nos clients dotés d'un certain patrimoine avaient des attentes en terme de gestion. Nous nous sommes organisés pour répondre à ces attentes en proposant une gestion patrimoniale en lien avec les notaires, les conseillers juridiques dans trois agences (St Etienne, Roanne, et Le Puy-en-Velay) » a précisé le directeur général.

Une caisse solide
Les résultats financiers de la caisse sont très satisfaisants : « Le Produit Net Bancaire a progressé de 3,6% grâce au PNB directement issu de l'activité avec la clientèle (+7,8%) et du développement de ses cœurs de métier, intermédiation bancaire et offre de services bancaires et assurances innovantes... Les charges de fonctionnement progressent de 4,9% sous l'effet des premiers impacts du projet de système d'information unique des caisses régionales. Enfin, le coût du risque a été divisé par deux avec un taux de créances douteuses et litigieuses à 2,61% contre 2,67% en 2009 ».
Le Crédit Agricole Loire Haute-Loire affiche un résultat net social de 69 millions d'euros, il a progressé de 9,2% ; « Nous retrouvons ici le niveau de résultat d'avant crise (en 2007) » note Gérard Ouvrier-Buffet. Le résultat consolidé, qui prend en compte l'activité de sa filiale LOCAM, s'établit à 88, 9 millions d'euros (+16,6%).
« Nous avons tous les moyens pour accompagner l'économie locale sur l'ensemble du territoire. Ces chiffres sont le résultat d'une excellente gestion » a indiqué le président Marcel Eymaron.
La caisse poursuit sa politique de proximité en maintenant sa présence en zone rurale et en développant son maillage en zone urbaine. En 2010, elle a ouvert son vingtième bureau dans St Etienne intramuros.
Cette banque garde l'ambition affichée d'être la banque régionale leader économiquement, proche de ses clients, solidaire de son territoire et de ses acteurs.
Pour répondre encore mieux aux attentes de ses clients, la caisse régionale  entreprend cette année un vaste chantier sur la qualité du service aux clients dans le cadre de son projet d'entreprise « Vous, Nous, Ensemble ».

Jean-Michel Forest
Jean-Michel Forest - © HLP

Un nouveau président

Le 11 mars, le président de la caisse régionale Marcel Eymaron (Président depuis avril 2000) a signalé qu'il s'agissait de sa dernière assemblée générale. Ayant atteint la limite d'âge, il passe la main à Jean-Michel Forest élu le 14 mars dernier à l’issue de l’Assemblée générale de la caisse régionale. Messieurs Jean-Pierre Soulier (ancien agriculteur de Haute-Loire) et André Peyret (agriculteur dans la Loire) ont été élus en qualité de vice-présidents.
Agé de 53 ans, Jean-Michel Forest, roannais d’origine, réside à Bully, dans la Loire, commune au sein de
laquelle il est conseiller municipal et très investi dans le tissu associatif, avec sa famille. Marié et père de deux enfants, cet agriculteur de métier dirige une exploitation de lait et viande.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui