La Haute-Loire Paysanne 18 mars 2020 à 14h00 | Par Préfecture

Coronavirus et le monde du travail : le Préfet communique

Le préfet rappelle quelques principes afin de faciliter le maintien nécessaire de l’activité économique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 17 mars 2020, le préfet a rencontré en présence de la DDFIP, de la Direccte, du président du conseil départemental, de représentants du conseil régional, du directeur de la banque de France, de l’ordre des experts comptables et des principaux décideurs des chambres consulaires, syndicats et fédérations professionnelles.

A cette occasion il a rappelé quelques principes afin de faciliter le maintien nécessaire de l’activité économique.

Doivent rester à la maison les salariés :

malades ou particulièrement vulnérables ;

qui sont l’un des deux parents qui assure la garde d’un enfant de moins de seize ans dont l’établissement scolaire est fermé ;

qui sont en chômage partiel parce que leur entreprise a subi une baisse d’activité ;

qui travaillent à distance (télétravail).

Pour autant l’activité économique ne doit pas s’arrêter et certains principes ont été rappelés.
1 Le télétravail est la règle impérative pour tous les postes qui le permettent.
Chacun, employeur comme salarié, peut contribuer à lutter efficacement contre cette diffusion, en ayant recours, chaque fois que possible, au télétravail. Il est impératif que tous les salariés qui peuvent télétravailler recourent au télétravail jusqu’à nouvel ordre.

2 Les règles de distanciation pour les emplois non éligibles au télétravail doivent impérativement être respectées
Les gestes barrière et les règles de distanciation au travail sont impératifs. Les entreprises sont invitées à repenser leurs organisations pour :

Limiter au strict nécessaire les réunions : la plupart peuvent être organisées à distance ;

les autres doivent être organisées dans le respect des règles de distanciation ;

Limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits.

Les déplacements non indispensables doivent être annulés ou reportés

L’organisation du travail doit être au maximum adaptée, par exemple la rotation d’équipes.


3 Les restaurants d’entreprise peuvent rester ouverts, mais doivent être aménagés pour laisser un mètre de distance entre les places à table

Les restaurants d’entreprise peuvent rester ouverts. Ils doivent être aménagés pour laisser un mètre de distance entre les personnes à table. L’étalement des horaires de repas est recommandé.

4 Toutes les entreprises qui subissent une baisse partielle ou totale d’activité sont éligibles au chômage partiel
Seules les entreprises dont l’activité est réduite du fait du coronavirus et notamment celles (restaurants, cafés, magasins, etc.) qui font l’objet d’une obligation de fermeture en application de l’arrêté du 15 mars 2020 sont éligibles au dispositif d’activité partielle. Ce dispositif est activable pour toutes de manière dématérialisée sur : www.activitepartielle.emploi.gouv.fr/ Les entreprises disposent d’un délai de trente jours pour déposer leur demande, avec effet rétroactif.

5 Les solutions pour les parents d’enfants de moins de 16 ans
le télétravail, lorsqu’il est possible, est la solution la plus adaptée ;
si le télétravail n’est pas possible et que vous n’avez pas de solutions de garde pour vos enfants de moins de 16 ans, vous pouvez demander un arrêt de travail indemnisé, sans délai de carence, et valable le temps que durera la fermeture de la structure d’accueil de votre enfant. Il s’agit d’un arrêt maladie qui ne nécessite pas d’aller chez le médecin pour obtenir un certificat. Ce congé est fractionnable. L’employeur ne peut refuser cet arrêt ; il doit le déclarer et envoyer l’attestation à l’assurance maladie.

Toutes les informations sur le site : https://declare.ameli.fr/
Pour la liste des catégories de commerce ouverts, veuillez consulter le site de la Préfecture : http://www.haute-loire.gouv.fr ou sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui