La Haute-Loire Paysanne 25 octobre 2013 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Concours - Les foules se déplacent pour admirer la belle aux yeux noirs

220 animaux Aubrac étaient en concours à Saugues le week-end dernier. Une compétition inter-régionale de très haut niveau pour cette race allaitante des grands espaces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Aubracs ont défilé avec élégance. © HLP Un éleveur heureux à côté de son Aubrac qui a remporté un 1er prix de section. © HLP Les élus et les organisateurs et partenaires du concours avec les éleveurs. © HLP La belle aux yeux cernés de noir a encore fait des ravages... © HLP De très beaux animaux Aubrac issus de 9 départements étaient à Saugues le weekend dernier. © HLP Le public était au rendez-vous. © HLP En exposition, des tracteurs anciens qui interpellent la jeunesse... © HLP Les premiers prix de chaque section sur la piste. © HLP Les éleveurs au féminin ont été chaleureusement accueillies ! © HLP

Samedi et dimanche dernier, l'Aubrac, cette belle vache aux yeux cernés de noir, était à l'honneur à Saugues. 220 animaux provenant des départements berceau de la race et hors berceau ont rejoint cette petite ville de la Margeride pour participer au concours inter-régional Aubrac.
Cette manifestation agricole organisée par le syndicat des éleveurs Aubrac de Haute-Loire avec l'aide des services de la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire, s'est déroulée sur deux journées ; la première, très professionnelle, a permis de départager les 220 animaux répartis en 27 sections.
Pour trier et noter toutes ces belles Aubracs, les organisateurs avaient fait appel à 6 juges de l'Aveyron : Jean-Pierre Besson, Jean-Michel Vayssettes, Alexandre Peyrac, Daniel Catays, Didier Teilhol et Michel Bessiere. Ces experts du berceau de la race Aubrac ont méticuleusement observé chaque animal en vue d'apprécier leur facilité de déplacement, leur tenue de dos et leur morphologie.

Des Aubracs altiligériennes de qualité
Les éleveurs lozériens sortent grands gagnants de ce concours ; ils remportent en effet le titre de meilleur animal avec Usange du Gaec Brunel, le prix de championnat mâle avec Froment de l'Earl Laurens, le prix championnat femelle avec Usange et bien d'autres prix ! Les Aubracs de Haute-Loire n'ont pas laissé les juges insensibles puisqu'elles ont remporté les trois premières places du prix de groupe hors berceau. (voir les résultats en page 06)
A l'issue du concours, le juge Jean-Pierre Besson nous a livrés ses impressions : «C'est un très beau concours. Tout était fait pour mettre en valeur cette belle race.   Il y a de très beaux animaux. J'ai été juge il y a 10 ans lors de la première édition de ce concours à Saugues et plus récemment à St Paulien lors des journées allaitantes, et je constate une très grosse évolution de la race Aubrac en Haute-Loire. Je note une plus grande implication des éleveurs de Haute-Loire et des départements limitrophes ; De plus, les animaux présentés correspondent vraiment au standard de la race».
Du côté des organisateurs, Emmanuel Jouve, président du syndicat Aubrac, a apprécié l'ambiance très conviviale qui régnait entre éleveurs et avec les spectateurs. Durant deux jours, les éleveurs ont eu le temps d'échanger sur leurs pratiques, de comparer le niveau génétique de leurs élevages et de faire des connaissances !
Michel Chouvier, président de l'EDE, a salué le travail de sélection qui a été fait sur cette race dans notre département : «l'Aubrac est devenue une magnifique race à viande».
Plus de 170 repas ont été servis samedi soir, lors de la soirée des éleveurs à Saugues. Le lendemain, la journée étant davantage ouverte au grand public, ce sont 350 personnes qui ont mangé sur place.
Dimanche, l'Aubrac a attiré les foules venues admirer et applaudir les premiers prix de sections qui ont défilé en musique durant tout l'après-midi.

 

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,