La Haute-Loire Paysanne 30 mars 2016 à 08h00 | Par Véronique Gruber

Cheptel Laitier : «L’avenir appartient aux audacieux pour peu qu’ils soient mesurés et bien conseillés»

En cette période de crise de l’élevage, Haute-Loire Conseil Elevage mise sur le conseil, la spécialisation de ses conseillers et des outils innovants au service des éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec 891 adhérents, Haute-Loire Conseil Elevage représente 51% des exploitations laitières du département.
Avec 891 adhérents, Haute-Loire Conseil Elevage représente 51% des exploitations laitières du département. - © HLP

«La filière lait est en crise, il faut franchir ce cap éprouvant. Haute-Loire Conseil Elevage (HLCE) est plus que jamais présent pour aider les éleveurs à passer ce cap» a souligné Jean-Julien Deygas, président de Haute-Loire Conseil Elevage lors de l’assemblée générale le 25 mars dernier à Roche-en Reigner.
«Le contrôle de performance, base de l’amélioration génétique et technique des élevages, c’est en premier lieu du conseil» ajoute-t-il.
L’organisme détient une équipe solide de conseillers qui se spécialisent et Haute-Loire Conseil Elevage entend continuer sur cette lancée en 2016.
Pour passer cette crise et gagner en performance, Haute-Loire Conseil Elevage mise aussi sur un certain nombre d’outils qui permettent d’améliorer les résultats technico-économiques des élevages adhérents.
Chacun de ces outils a fait l’objet d’une présentation détaillée au cours de l’assemblée générale.

Des outils au service des éleveurs
Eleveurs et peseurs peuvent désormais compter sur la liste de pesée électronique qui se met progressivement en place en Haute-Loire ; 2 secteurs sur 15 en sont déjà équipés. La liste de pesée supprime l’utilisation du papier et évite la double saisie et les erreurs d’identification. La pesée est plus rapide et plus calme. «La liste de pesée électronique fonctionne avec un smartphone équipé d’un programme spécial, un bâton de lecture, des bagues pâturons et des puces RFID dans le Tru test électronique. Chaque tube de lait est associé à une vache» a indiqué Claude Detour, conseiller élevage lait. Pour Jean-Julien Deygas, «il s’agit d’une vraie amélioration en terme de fiabilité de pesée et de gain de temps».
Haute-Loire Conseil Elevage développe un autre outil au service de ses adhérents : ori-automate. «Logiciel créé par France Contrôle Laitier, Ori-automate permet d’échanger des informations entre les logiciels d’automates (robot de traite, DAL, salle de traite) installés chez les éleveurs et le logiciel de Conseil Elevage (Mil’Klic). Une connexion internet est bien sûr obligatoire» a expliqué le conseiller Sébastien Brignon. Ses principaux intérêts sont la récupération de nombreuses données et la simplification de la saisie de données. À ce jour, 35 ori-automates ont été installés en Haute-Loire.
Pour améliorer le suivi du troupeau, Haute-Loire Conseil Elevage propose Mil’Klic ; un outil présenté par la conseillère Mélanie Bacquie : «Mil’Klic donne accès à toutes les données qui concernent la vache (lactations avec les historiques, événements santé, événements «repro», résultats du contrôle laitier, les rations...). Le système prévoit aussi l’envoi d’alertes en cas de résultats alarmants sur une vache».
Le dernier outil sur lequel les éleveurs adhérents peuvent compter est Agrinir, un système d’analyse rapide de fourrages, un service proposé via une collaboration entre HLCE et l’EDE 63. «L’échantillon est prélevé sur le front d’attaque des ensilages (maïs, herbe) mais aussi sur de l’enrubannage, du foin. L’échantillon est congelé et les analyses sont réalisées tous les 8 à 15 jours dans le Puy-de-Dôme» a indiqué le conseiller Thierry Savel.
Jean-Julien Deygas s’est montré optimiste sur l’avenir : «La production laitière a de l’avenir en Haute-Loire et nous devons en être les bâtisseurs... Je fais le pari que l’avenir appartient aux audacieux pour peu qu’ils soient mesurés et bien conseillés».


Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui