La Haute-Loire Paysanne 06 juillet 2016 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

CERFRANCE HAUTE-LOIRE : Emmanuel Duban remplace Jean Nicolas au poste de directeur

Après 31 ans passés dans l’entreprise dont 10 ans à la direction, Jean Nicolas prend sa retraite. Il a passé la main à son successeur le 1er juillet dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean Nicolas entouré du président Gilles Boyer et de son successeur Emmanuel Duban.
Jean Nicolas entouré du président Gilles Boyer et de son successeur Emmanuel Duban. - © HLP

Vendredi 1er juillet, Cerfrance Haute-Loire célébrait la passation de direction entre Jean Nicolas et Emmanuel Duban, désormais nouveau directeur de l’association de gestion et de comptabilité. L’occasion de revenir sur toutes les évolutions de Cerfrance Haute-Loire durant les 10 années où Jean Nicolas en a été le directeur. Arrivé en 1985 dans l’entreprise, après avoir travaillé dans une ADASEA* dans la Loire, Jean Nicolas est devenu conseiller de gestion tout en ayant un rôle en matière de développement et offre de services auprès du directeur de l’époque, Michel Roussel. En 2006, Jean Nicolas est devenu directeur de Cerfrance Haute-Loire. «Pendant 10 ans, Jean a exprimé ses compétences de développeur et de manager» a souligné le président Gilles Boyer. «Il est parti à la recherche de nouveaux adhérents (les artisans commerçants- services) et il a mis en place de nouvelles prestations. Résultats : le chiffre d’affaires est passé de 4,5 millions à 7 millions en 10 ans, de nouveaux adhérents sont arrivés tout en gardant les parts de marchés dans le secteur agricole, l’équipe de salariés a été confortée avec l’embauche de 15 personnes supplémentaires. Des agences et des bureaux supplémentaires ont été ouverts pour davantage de proximité avec la clientèle et rendre le meilleure des services aux adhérents» a-t-il ajouté.

 

Il passe le relai

«L’une des réussites de Jean, c’est aussi d’avoir mis en place des responsables d’équipes dans les agences» indique Gilles Boyer, qui a fort «apprécié son sérieux, sa rigueur dans le travail et sa capacité à se lâcher». Jean Nicolas, qui entend à présent profiter d’une retraite bien méritée, passe le relai au nouveau directeur Emmanuel Duban, arrivé à Cerfrance Haute-Loire il y a 2 mois. Emmanuel Duban, originaire de la Drôme, est arrivé en Haute-Loire en 1994. Un département où il dit se sentir bien. Avant son arrivée à Cerfrance Haute-Loire, Emmanuel a travaillé dans des garages automobiles, en tant que responsable marketing, directeur financier puis directeur général de l’entreprise du groupe Cédat Jean Automobiles (Renault-Nissan) en Haute-Loire. C’est dans le cadre de ses précédentes fonctions qu’il a d’ailleurs été amené à rencontrer Jean Nicolas à propos du parc automobile de Cerfrance Haute-Loire. Ces deux derniers mois, Emmanuel Duban a travaillé en doublon au côté de Jean Nicolas en vue de prendre connaissance des dossiers. Il a aussi tenu à rencontrer l’ensemble des collaborateurs (130) que compte l’association. Le nouveau directeur nous a livré ses impressions sur l’entreprise qu’il dirige dès à présent : «On trouve beaucoup d’énergies et des valeurs humaines importantes ; c’est exactement ce que je recherchais et j’espère que l’on va écrire une belle page de l’histoire avec l’équipe des salariés. J’ai trouvé une entreprise respectueuse de ses collaborateurs, de ses clients et de ses fournisseurs. Une entreprise qui cherche à progresser pour ses clients et une structure modeste, pas frimeuse, le tout dans la gouvernance atypique d’une association ».


Rester proche des agriculteurs

Quant à ses projets pour Cerfrance Haute-Loire, il nous a confié sa volonté de «rester proche de la clientèle historique que sont les agriculteurs, c’est tout de même grâce à eux que l’on est là. Et se développer au niveau des artisans commerçants». Une page se tourne avec le départ de Jean Nicolas et le président Gilles Boyer regarde l’avenir avec sérénité : «on a trouvé la bonne personne pour remplacer Jean en la personne d’Emmanuel Duban. C’est un gros développeur et qui a un sens humain très fort ; or dans une entreprise de services, ce sont des qualités importantes».


VÉRONIQUE GRUBER

* Association ou Organisme Départemental pour l'Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui