La Haute-Loire Paysanne 30 août 2013 à 00h00 | Par Emmanuel Gsell - Chambre d’Agriculture

Céréales - Présence ponctuelle de l’ergot des céréales

Toxique pour l’homme et les animaux, l’ergot est présent sur le département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sclérote d’ergot sur triticale, Haute-Loire
Sclérote d’ergot sur triticale, Haute-Loire - © Chambre d'agriculture

Cette année comme en 2012, l’ergot du seigle (Claviceps purpurea) est présent ponctuellement en Haute-Loire à l’instar de nombreux départements français.
Producteur d’alcaloïdes toxiques pour l’homme et les animaux, l’ergot peut contaminer toutes les céréales à paille.
Mais il existe un gradient de sensibilité ; ainsi le seigle est plus exposé au risque d’ergot que le blé ou le triticale.
Reconnaissable par sa forme en corne noire (sclérote), l’ergot est favorisé par la présence de graminées en bordure de champ, des conditions climatiques froides et humides à floraison et la présence d’insectes (pucerons) à ce stade. Les fortes précipitations du printemps ont donc pu favoriser son apparition sur nos céréales, quelle que soit l’altitude.
Les méthodes de lutte ne sont que préventives : utilisation de semences exemptes de sclérotes (triage), travail du sol (enfouissement par labour des résidus de récolte infestée), destruction des graminées (vulpin, RG), rotation des cultures.
Il faut également rappeler que la présence d’ergot est réglementée : teneur inférieure à 0,5 g/kg en alimentation humaine (règlement européen 687/2008) et inférieure à 1 g/kg en alimentation animale (directive européenne 2002/32 transcrite par l’arrêté français du 10 janvier 1981 modifié).
En cas de présence accrue dans votre récolte, il est donc déconseillé de faire manger le grain en l’état par vos animaux ou de ressemer ce lot dans le cadre de semence fermière.


Emmanuel Gsell - Chambre d’Agriculture

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,