La Haute-Loire Paysanne 16 avril 2014 à 14h56 | Par Jérémy Convers

Campagnols - Le campagnol terrestre responsable de pertes considérables sur prairies

À l’initiative de la FDSEA en collaboration avec la FDGDON, une résur le terrain à Fay/Lignon a permis de voir en direct les importants dégâts causés par le campagnol terrestre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À Fay sur Lignon, sur les parcelles du Gaec des Frontières, 
responsables syndicaux et professionnels, et administration, ont pu constater de visu des dégâts considérables.
À Fay sur Lignon, sur les parcelles du Gaec des Frontières, responsables syndicaux et professionnels, et administration, ont pu constater de visu des dégâts considérables. - © Jérémy Convers

Retrouvez plus d'informations dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 19 avril 2014.

 

Depuis plusieurs mois les agriculteurs du Plateau du Mézenc voient leurs prairies dévastées par les campagnols terrestres. À l’appel du syndicat local, une rencontre s’est déroulée lundi 7 avril au GAEC des Frontières à Fay-sur-Lignon. À l’image des terres du plateau, l’exploitation a subi des dégâts considérables cet hiver. En effet, 10 ha de prairies permanentes ont été totalement détruits par les campagnols, et la perte sur le reste des prairies est estimée à 60. Le débat a donc été lancé sur les solutions à mettre en œuvre pour limiter l’impact sur l’exploitation cette année et pour ne plus en arriver là, dans les années à venir.
Pour pallier les pertes de fourrage que les agriculteurs risquent de subir cet été, Yannick Fialip, Président de la FDSEA, propose l’organisation de commandes groupées de fourrage. Un report des cotisations sociales est également proposé afin de bénéficier d’un bol d’air sur les trésoreries des exploitations. Laurent Duplomb Président de la Chambre d’Agriculture et Damien Muratet technicien sont également intervenus sur l’aspect technique. En effet, ce dernier a présenté les techniques de remise en état des prairies endommagées par les campagnols. Le président de la Chambre d’Agriculture a, pour sa part, rappelé la nécessité de lutter contre la taupe en amont. Ces luttes précoces permettent d’éviter la création d’un réseau de galeries qui favorise l’installation des campagnols terrestres.

Dérogation PHAE
Bernard Meyronneinc, Chef du Service Economie Agricole a annoncé la possibilité, comme en 2013, de bénéficier d’une dérogation permettant de retourner les prairies engagées en PHAE sans avoir de pénalité. Les modalités de la mise en place de cette dérogation seront connues et communiquées dans les jours à venir.
À plus long terme, Georges Lamat, président de la FREDON Auvergne, a brossé les axes de travail de la FREDON sur les campagnols terrestres. Concernant la recherche, la FREDON souhaite réactiver avec l’Université Blaise Pascal, les travaux sur l’immunocontraception ; travaux  abandonnés il y a quelques années faute de financements. De plus, la Franche-Comté met en place un programme de recherche afin de connaître les raisons du déclin soudain à la fin du pic de pullulation. Une meilleure connaissance de ces raisons pourrait permettre d’améliorer les techniques de luttes contre les campagnols.
Enfin, FREDON France travaille en lien avec la FNSEA sur la mise en place d’un fond de mutualisation dont l’objectif est notamment de permettre une indemnisation des pertes de récoltes pour les agriculteurs entrés dans la démarche et ayant subi des dégâts importants. La mise en place de ce fond est espérée pour la fin d’année au plus tôt.
Le mot d’ordre concernant les luttes et les solutions à mettre en place afin de limiter l’impact des campagnols a été martelé à plusieurs reprises : les luttes doivent être précoces, en basse densité et organisées de manière collective !


Jérémy Convers

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui