La Haute-Loire Paysanne 25 mars 2009 à 15h46 | Par Véronique GRUBER

"Amboise" élue Miss Montbéliarde 2009

L’élection des plus belles primipares de race Montbéliarde, élevées en Haute-Loire, s’est déroulée le 22 mars devant plus de 2000 spectateurs à St Paulien. C'est "Amboise" du Gaec des Reines Marguerites à Cayres qui devait monter sur le podium à l'issue du concours. Le juge unique Nicolas Robert a reconnu que "le choix a été difficile à faire, face à "un très bon lot de vaches bien préparées et bien présentées". Jean Louis Bernard le président du Syndicat Montbéliard de Haute-Loire ne cachait pas sa joie devant la réussite de cette journée conviviale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La grande gagnante, "Amboise"  ici avec ses propriétaires et le juge. (© HLP) La foule était au rendez-vous. La jeune génération au défilé de l’avenir. Le juge Nicolas Robert face à des choix difficiles. Le titre de 1ère meilleure mamelle pour "Bégonia".. Les 4 dauphines : Belavia, Bégonia, Biscotte et Bobine.

Dimanche dernier, l’élection de la Miss Montbéliarde et de ses 4 dauphines a remporté un beau succès à St Paulien où plus de 2000 personnes sont venues admirer les plus belles génisses Montbéliardes de Haute-Loire. Cette année, 62 éleveurs (une dizaine de plus que l’année dernière) ont participé à ce concours de haut niveau.
Les 62 primipares préparées avec minutie par leurs propriétaires ont défilé avec le plus d’élégance possible devant le juge unique du concours, Nicolas Robert, éleveur de montbéliardes dans la Loire. Sous l’applaudissement de la foule, chacune des candidates a montré ses plus beaux atouts en espérant remporter le titre convoité de Miss 2009.

Le nombre et la qualité au rendez-vous

Face à ces «charmantes et séduisantes» candidates, le juge nous a confié son impression : «Nous avons un très bon lot de vaches. Le nombre et la qualité (morphologie, mamelles…) sont au rendez-vous. Les animaux sont bien préparés et bien présentés. Le choix sera difficile à faire ! Mais j’avoue qu’en me rendant en Haute-Loire, le 2e département Montbéliard de France, je m’attendais à me retrouver face à des animaux de qualité»
Le président du syndicat de la race Montbéliarde, Jean-Louis Bernard, s’est réjoui de ce nouveau succès remporté par cette 12e édition à laquelle beaucoup de jeunes éleveurs et d’associés de Gaec ont participé. «Aujourd’hui, les éleveurs recherchent une vache sans souci (facile à élever, à traire et rentable au niveau production) ; or, la Montbéliarde s’adapte  tout à fait à ces critères».

Maintenir une filière laitière forte

En ces temps difficiles pour le monde agricole, une manifestation festive comme la Miss Montbéliarde redonne un peu de baume au coeur aux éleveurs et permet aux responsables professionnels de diffuser plusieurs messages. «De tout temps, nous avons traversé des périodes difficiles et si l’on maintient une filière laitière forte sur la Haute-Loire, on arrivera à s’en sortir et à préserver l’avenir du lait» a souligné Jean-Louis Bernard. Avant le grand temps fort du concours avec la désignation de la reine des Montbéliardes, de jeunes enfants d’éleveurs ont fait défiler leurs veaux sous le regard d’un public attendri.
En fin d’après midi, le suspense a été levé avec la désignation de la Miss Montbéliarde 2009. Amboise du Gaec des Reines Marguerites basé à Cayres
est devenue notre nouvelle Miss 2009 ! Sur la plus haute marche du podium, cette nouvelle beauté était accompagnée de ses 4 jolies dauphines : Belavia, Bégonia, Biscotte et Bobine.

Palmarès

Miss 2009 : "Amboise" du Gaec des reines marguerites - Cayres
1ere dauphine : "Belavia" du Gaec des gorges de l’Allier - Rauret
2e dauphine : "Begonia" de l’Earl Chante le vent - St Pal en Chalencon
3e dauphine : "Biscotte" du Gaec du Pivert - St Pal en Chalencon
4e dauphine : "Bobine du Gaec de la Fenasse - Vernassal
1ere meilleure mamelle : "Begonia" de l’Earl Chante le Vent - St Pal en Chalencon

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes