La Haute-Loire Paysanne 08 octobre 2014 à 08h00 | Par CHAMBRE D’AGRICULTURE DOMINIQUE DELTROY – MARLÈNE AUCANTE

AGRICULTURE BIOLOGIQUE : Des précautions à prendre avant les semis de céréales d’automne

Carie et rouille se sont développées cette année sur les céréales. À l’heure des semis, il faut être vigilant pour éviter des problèmes sur la récolte à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rouille jaune sur feuilles.
Rouille jaune sur feuilles. - © Chambre Agriculture

La meteo particulierement capricieuse cet ete a entraîne le developpement de maladies sur les cereales : carie, rouille jaune et a induit beaucoup de germination sur pied. Au moment des semis il convient d’etre vigilant pour ne pas hypothequer les futures recoltes.

La carie, maladie cryptogamique
La carie est une maladie crypto-gamique qui se developpe surtout sur les bles. Elle se transmet par la semence et le sol, ou elle peut etre presente une dizaine d’annees.
Comment la reconnaitre : les grains sont plus ronds, bruns et rides, s’ecrasent facilement et surtout degagent une poussiere de spores noires avec souvent une odeur caracteristique de poisson pourri. Un test simple permet d’estimer la presence de grains caries dans un lot : mettre des cereales dans un seau rempli d’eau, brasser et recuperer les grains qui surnagent. Repeter ce brassage jusqu’a ce qu’aucun grain ne remonte a la surface. Observer ensuite un par un les grains surnageant recuperes et determiner s’ils sont caries ou non (grains bombes remplis de poussiere noire).
Au moindre doute ne pas utiliser les semences et sur les parcelles «a risque», privilegier des conditions de semis favorisant une levee rapide : l’infestation des plantules de bles ne peut plus avoir lieu au-dela du stade 2 feuilles. On peut aussi miser sur les rotations : preferer un semis de prairie plutot que de cereales sur ces parcelles-la.

Nouveau traitement utilisable en bio
Un nouveau produit de traitement des semences de cereales a pailles est desormais autorise en AB : il s’agit du Copseed, diffuse par Nufarm, specialite a base de sulfate de cuivre autorisee en AB (la quantite de cuivre a l’hectare est minime puisqu’il s’agit d’un traitement de semences).  ’efficacite du Copseed pour empecher la germination des spores de carie est d’un niveau tres correct. En complement, Copseed vient renforcer les moyens de lutte utilisables contre la carie, aux cotes du Cerall, seul produit autorise jusqu’ici en usage contre la carie, mais dont la distribution etait limitee aux stations de semences.

Autre nouvelle concernant la production de semences, le Ministere de l’Agriculture a accorde une derogation a la norme «0 carie» pour autoriser, pour la campagne 2014/2015, la certification de lots de semences non traitees pour la presence maximale de 20 spores de Tilletia sp. par gramme de semences. Ces lots porteront la mention «presence maximale de 20 spores/g de Tilletia sp.» sur l’etiquette de certification(*). La possibilite, en parallele, de l’utilisation d’un nouveau produit de traitement des semences est donc la bienvenue.

Rouille jaune, jouer sur les varietes
La rouille jaune est due au champignon Puccinia striiformis, qui infecte les tissus verts des graminees. En principe l’epi n’est pas atteint mais compte tenu des fortes attaques de rouille jaune constatees cette annee particulierement sur les triticales il convient d’etre prudent.
En agriculture biologique la selection varietale est le princi
pal facteur permettant de limiter le risque.

L’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique) coordonne des essais varietaux au niveau national. Un essai a ete conduit dans l’Allier en 2014.

Les varietes de ble particulierement affectees cette annee sont : SATURNUS, PIRENEO et RENAN.

Concernant les triticales, KEREON, GRANDVALl, AMARILLO, MASSIMO et TREMPLIN ont ete les plus sensibles. Preferer TRIBECA ou VUKA. Toutes ces precautions peuvent permettre d’eviter bonnombre de mauvaises surprises sur la campagne a venir.

Toutefois en agriculture biologique la prevention reste la cle de voute du controle des maladies (limiter la presence de repousses, retarder les semis, eviter les exces de fertilisants, favoriser une rotation diversifiee, controler les recoltes, utiliser des semences saines...).

CHAMBRE D’AGRICULTURE DOMINIQUE DELTROY – MARLENE AUCANTE

(*) Source ITAB.

Pour plus d’informations, sur les conditions d’emploi et d’usages, veuillez consulter le site Ephy.

Grains de blé atteints de carie.
Grains de blé atteints de carie. - © Chambre d'Agriculture

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui