La Haute-Loire Paysanne 12 octobre 2011 à 15h54 | Par Véronique GRUBER

ADEMA - Nouvelle session pour tester le métier de salarié agricole

L'agriculture recrute et cette tendance va s'accentuer. Les exploitations sont à la recherche de salariés agricoles et à l'heure actuelle plusieurs offres ne sont pas pourvues. Une formation gratuite et rémunérée est ouverte dans le cadre de l'ADEMA (Accès aux Demandeurs d'Emploi aux Métiers Agricoles), structure à l'initiative de la FDSEA, des JA et du Service de Remplacement de Haute-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Philippe Leclerc, Claude Cubizolle, Myriam Prunet, Thierry Quesada et Sandrine Cottier.
De gauche à droite : Philippe Leclerc, Claude Cubizolle, Myriam Prunet, Thierry Quesada et Sandrine Cottier. - © HLP
Les exploitations agricoles ont besoin de main d’oeuvre et ce besoin va s’amplifier dans les années qui viennent. A l’heure actuelle, plusieurs offres d’emplois de salariés agricoles ne sont pas pourvues en Haute-Loire.
Pour mettre en adéquation l’offre et la demande, la FDSEA, les JA et le Service de Remplacement ont mis en place l’ADEMA (Accès  des Demandeurs d’Emploi aux Métiers Agricoles) en 2010.
Créé au niveau national par le FAFSEA (Fonds national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles), ce dispositif permet, aux demandeurs d’emplois, de tester un métier agricole et d’accéder à un emploi.
«Dans l’agriculture, il y a aujourd’hui des besoins en emplois salariés. Il ne faut pas hésiter à pousser la porte des exploitations. Les demandeurs d’emplois seront surpris de découvrir la diversité des emplois agricoles et la technicité mise en oeuvre. Ce sont des métiers de plus en plus sophistiqués, en rapport avec le vivant et l’environnement» a indiqué Thierry Quesada, directeur du CFPPA d’Yssingeaux.
Proposé en partenariat avec le pôle emploi agricole, les centres de formations (CFPPA Brioude et Yssingeaux) et les missions locales, l’ADEMA  s’adresse aux personnes qui ne connaissent pas le secteur agricole et qui veulent découvrir les métiers qui gravitent autour de l’agriculture.

Une nouvelle session en novembre
Depuis sa création, 3 sessions de formation ADEMA suivies par 30 personnes ont été ouvertes en Haute-Loire. Sur ces 30 stagiaires, 5 ont opté pour le métier de salarié agricole ; les autres demandeurs d’emploi se sont soit réorientés, ou ont souhaité intégrer la formation initiale en vue de s’installer.
Le 7 novembre prochain, une nouvelle session ADEMA démarre au CFPPA d’Yssingeaux.  Cette formation comprend 5 jours en centre de formation, 3 semaines (15 jours ouvrés) sur une exploitation et deux jours en centre pour terminer.

Immersion dans une exploitation
Durant les 5 premiers jours, les stagiaires apprennent les bases de l’agriculture, ils sont sensibilisés à la sécurité au travail et ils affinent également leur choix professionnel. L’immersion au sein d’une exploitation agricole dure 3 semaines pendant lesquelles ils bénéficient d’un suivi de la part du centre de formation. Durant les deux jours qui clôturent cette formation, les stagiaires retournent au centre pour faire un bilan de leur expérience et envisager l’avenir» explique Myriam Prunet, du pôle Emploi Agricole.
Gratuite, cette formation est par ailleurs rémunérée. «Si le demandeur d’emploi bénéficie de l’aide au retour à l’emploi (ARE), il percevra l'allocation de retour à l'emploi-formation (AREF). S’il n’a aucune rémunération, il touchera alors une allocation spécifique du FAFSEA» a précisé Philippe Leclerc, conseiller secteur agricole à Pôle Emploi.

Prochaine session

Tous les demandeurs d’emplois du département intéressés par la session ADEMA du mois de novembre prochain doivent contacter le Pôle Emploi agricole (Myriam Prunet) au 04 71 05 89 98 ou le CFPPA d’Yssingeaux au 04 71 65 70 69.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui