La Haute-Loire Paysanne 28 novembre 2008 à 17h37 | Par Véronique GRUBER

ADAF : la clientèle évolue, les prestations aussi

L'association départementale d'Accueil à la Ferme qui regroupe 129 adhérents, dont 112 agricultuers, a accueilli, en 2008, 5 nouveaux prestataires.L'association tenait son assemblée générale le 20 novembre à Aubazat, pour faire un point sur les activités 2008. L'ADAF a organisé plusieurs formations pour mieux répondre aux attentes de la clientèle, elle a mis l'accent sur la promotion et la communication avec notamment l'édition du guide départemental, l'organisation de marchés de producteurs ou marchés à la ferme…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bilan d'une année d'activités pour l'ADAF.
Bilan d'une année d'activités pour l'ADAF. - © HLP

L’ADAF (Association Départementale d’Accueil à la Ferme) et le réseau « Bienvenue à la ferme » que l’ADAF anime en Haute-Loire, ont réuni leurs adhérents le 20 novembre à Aubazat pour faire le point sur une année d’activités. 
L’ADAF rassemble 129 adhérents dont 112 agriculteurs et 17 ruraux (voir encadré dans cet article). «L’ADAF souhaite garder cette ouverture sur le milieu rural, en continuant d’accueillir des ruraux parmi ses adhérents» a souligné Thérèse Boutarin, présidente de l’association.
Au cours de l’année 2008, l’ADAF  a multiplié les activités. Elle a organisé plusieurs formations pour ses adhérents ; chez Christian Nugier, à St Victor-sur-Arlanc, les acteurs de l’agro-tourisme ont améliorer leur connaissance sur les huiles essentielles, des produits naturels dont sont très friands les touristes.
«Notre clientèle touristique change, elle recherche davantage de bien-être et nous, de notre côté, nous devons répondre à leurs attentes» explique Thérèse Boutarin.

Des formations pour répondre aux attentes de la clientèle

Toujours pour satisfaire au mieux la clientèle, l’ADAF organise chaque année une formation «cuisine» très suivie ; « la prochaine aura lieu sur le thème de la pomme de terre, une occasion de rappeler toutes les activités qui se greffent autour de cette culture en particulier à Craponne ! » a indiqué Marie-Agnès Petit, animatrice de l’ADAF et technicienne Chambre d’Agriculture.
L’ADAF proprose également une formation sur le tourisme durable animée par Jean-Noël Borget, du CPIE. «Un groupe a démarré et l’on travaille sur le bien-être, la connaissance des produits, des paysages et du patrimoine car en Haute-Loire, on a des messages de qualité à faire passer et l’on peut les faire passer auprès de la clientèle touristique à travers un engagement dans le tourisme durable» a expiqué Jean-Noël Borget. Dans le cadre de cette formation, un voyage est programmé en décembre dans le parc des Monts d’Ardèche dans le but d’observer ce qui se fait dans le domaine du tourisme durable.
La formation au diplôme d’animateur pour l’«Accueil d’enfants à la ferme» mise en place par la Chambre d’Agriculture et la DDJS s’est poursuivie cette année avec un groupe de 12 agricultrices.
La promotion et la communication font également partie des missions de l’ADAF ; c’est dans le cadre de ces attributions que la structure édite un guide départemental, organise des marchés de producteurs de pays (7 en 2008) et des marchés à la ferme (4 en 2008) ; l’ADAF a participé à la ferme du Massif à Cournon, au SIA, au salon de Bruxelles et au forum de Chadrac.
L’agro-tourisme est une activité qui reste attractive, en témoigne la quinzaine de porteurs de projets que les animatrices de cette association ont accompagnée en 2008.

Multi-activités plutôt que hébergement sec

L’ADAF a acccueilli 5 nouveaux adhérents, 3 dans l’activité casse-croûte à la ferme, une ferme écologique de découverte avec ferme équestre, camping et goûters à la ferme et un producteur de yaourts brassés.
Thérèse Boutarin note une évolution au niveau des types de prestations proposées ; les prestations classiques de type Chambres d’hôte suscitent moins d’enthousiame parmi les porteurs de projets. «Un problème de renouvellement des acteurs pratiquant ce genre d’activité va progressivement se poser. Il est vrai que les attentes de la clientèle ont changé, à présent celle-ci est davantage en recherche de multi-activités plutôt que de l’hébergement sec» a-t-elle indiqué.
L’ADAF travaille avec l’association régionale du réseau «Bienvenue à la ferme» sur la mise en place d’un label «qualité tourisme» ; «attention, il ne s’agit pas de rajouter des points supplémentaires à notre cahier des charges actuel, mais simplement de réfléchir aux points sur lesquels on s’engage» a souligné la présidente. « Demain, tous les organismes d’hébergement devront au minimum détenir ce label ! » a ajouté Marie-Agnès Petit. L’ADAF conduit également une réflexion sur l’accueil de personnes âgées.

Vanessa Oukolof chargée de développement à la mission départementale du tourisme.
Vanessa Oukolof chargée de développement à la mission départementale du tourisme. - © HLP

Une demande émanant des personnes handicapées
non encore satisfaite

L’invitée de l’ADAF était Vanessa Oukolof, chargée de développement à la mission départementale du tourisme,
qui est intervenue sur l’accueil des personnes handicapées dans le cadre du label
« Tourisme et handicap ».
«Le label se développe en Haute-Loire depuis 2001 au sein de multiples structures d’accueil, mais très peu d’activités de découverte de Haute-Loire se sont lancées dans ce domaine.
Il existe une demande insatisfaite de la part des particuliers en séjour, des groupes venus d’instituts spécialisés et des enfants hanidicapés en vacances.
Les personnes handicapées sont parfois en fauteuil roulant mais ils peuvent aussi être malvoyants, avec des handicaps moteurs ou mentaux, sourds ou aveugles.
Toutefois, les aménagements mis en place pour les handicapés peuvent également être utilisés par des personnes âgées, des femmes enceintes…, ils servent donc à tout le monde !
Pour être labellisés « Tourisme et handicap », les prestataires doivent opter pour un certain nombre d’aménagements (barre d’appui dans la salle de bain, portes plus larges…) ; pour tout renseignement,  contactez Vanessa Oukolof.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui